Passer au contenu

Programme d'appui aux initiatives de soutien à la réussite

Faire mieux et faire autrement.

Le Programme d’appui aux initiatives du soutien à la réussite entend contribuer à effort du Plan institutionnel de deux façons :

  1. En encourageant les initiatives en matière de soutien à la réussite, au niveau facultaire et au niveau des services;
  2. En soutenant financièrement le développement et l’implantation de partenariat institutionnel où les facultés et leurs unités, les services ainsi que les associations étudiantes travaillent de concert au développement de projets axés sur le soutien à la réussite.

Les personnes suivantes peuvent soumettre un projet :

  • Les membres du personnel enseignant, incluant les professeurs de clinique et les chargés de cours,
  • Les membres du personnel non-enseignant régulier et surnuméraire,
  • Les étudiants de l'Université de Montréal,
  • Toute équipe composée d'individus des groupes précédemment mentionnés.

Le prochain concours sera lancé à la fin de l'automne 2018.

 

 

 

Liste des projets retenus (concours 2018)

Développer de nouveaux Carrefours numériques

Manon Guité et Jacques Lachapelle (Faculté de l'aménagement)

En 2017, grâce à l'appui du programme de soutien à la réussite, l'École d'urbanisme et d'architecture de paysage a développé un Carrefour numérique, un outil qui permet de soutenir les étudiants dans le développement de leurs compétences en infographie. Compte-tenu de ce succès, la Faculté de l'Aménagement s'est vu octroyer le financement permettant d'étendre cet outil aux étudiants d'architecture et de design intérieur.

Créer un outil d'autodiagnostic et d'autoformation

Violaine Page et Yves Tousignant (Faculté d'éducation permanente)

Afin de mieux soutenir leurs étudiants dans l’identification de leurs besoins et au moment opportun, la FEP souhaite développer un outil d’autodiagnostic et d’autoformation pour le soutien à l’apprentissage. La démarche permettra aux étudiants de porter un jugement autoréflexif sur l’état de leurs compétences et de leur besoin en matière de soutien à l’apprentissage.

Un nouveau programme de tutorat par les pairs

Laurence Monnais et Pascale Coulette (Centre d'études de l'Asie du sud-est, Faculté des arts et sciences)

Les programmes du CETASE, Centre d’études de l’Asie de l’est de la FAS, ont connu une forte croissance d’effectifs étudiants au cours des dernières années. Vu les défis particulièrement exigeants de la formation offerte, dont l’apprentissage d’une langue asiatique, le projet de mise en place d’un programme de tutorat par les pairs apparait comme incontournable afin de favoriser la réussite des étudiants.

Meilleur encadrement pour les étudiants en probation

Marie Achille et Denis Béliveau (Service d'appui à la formation interdisciplinaire et à la réussite étudiante, Faculté des sciences de l'éducation)

Le programme Année préparatoire aux études universitaires de la FAS accueille des étudiants avec un parcours non traditionnel, n’ayant pas complété un DEC, ou l’équivalent. Afin de maximiser leurs chances de réussite et leur permettre de relever les nombreux défis, la SAFIRE souhaite mettre en place une structure d’encadrement pour les étudiants en probation de ce programme. 

Accélérer et améliorer la formation des auxiliaires d'enseignement

Philippe Lampron, Sébastien Truche, Shona Teikeiro, Audrey Noël, Lionel Condé, Roumaissa Djabri, Marc-Antoine Cléroux, Alexandra Langford, Marie Pageau et Luc DesGroseillers (Département de biochimie et de médecine moléculaire, Faculté de médecine)

De par la nature de la formation en biochimie et en médecine moléculaire, un nombre important de crédits correspond à des activités de laboratoire, sous la forme de travaux pratiques supervisés. Vu le nombre élevé d’auxiliaires d’enseignement requis, une initiative visant à les former rapidement et efficacement est apparue comme piste de solution. Entre autres, la démarche inclura l’utilisation d’outils technopédagogiques pour l’enseignement en laboratoire.

Mise en place d'un programme de première aide

Virginie Bascunana et Daniel Scott (Institut de recherches cliniques de Montréal)

Afin de réduire le stress et d’isolement que peuvent vivre de nombreux étudiants des cycles supérieurs en milieux de recherche, l’IRCM (Institut de recherches cliniques de Montréal) souhaite mettre en place un programme de première aide aux étudiants qui y effectuent des stages de recherche. Ces mesures visent à mieux orienter les étudiants à risques vers les ressources d’aide appropriées.

Ateliers de mise à niveau et tutorat

Sophie Banville et Liliana Perez (Département de géographie, Faculté des arts et sciences)

Le projet du département de géographie de la FAS a pour objectif d’accroitre la persévérance et la réussite scolaire, et ce grâce des ateliers de mise à niveau et de tutorat individualisé pour les étudiants de 1ere année. Cette mesure découle du constat qu’un nombre important d’étudiants du baccalauréat ne poursuivent pas leur cheminement académique après leur 1ere année.

Offrir des outils de planification et d'organisation des études

Stéphane Ouellet et Véronique Phan (Programme de MD, Faculté de médecine)

Outils d’Aide Stratégique Inspirés des Séniors : voilà le projet de soutien à la réussite proposé par le programme de MD de la faculté de médecine. L’objectif est d’offrir aux étudiants des outils de planification et d’organisation des études en vue de l’examen national de fin de formation. Ce parcours est un incontournable afin de passer à la résidence.

Apprivoiser l'examen de synthèse

Émilie Allard, Andréanne Lavallée et Jérôme Leclerc-Loiselle (Faculté des sciences infirmières)

L’examen général de synthèse peut représenter une épreuve anxiogène pour de nombreux étudiants. Les étudiants de la Faculté des sciences infirmières (FSI) n’y font pas exception. Afin d’appuyer davantage les étudiants dans la préparation de cette étape, le projet consiste à créer une activité de partage expérientiel entre candidats et étudiants au doctorat en se basant sur une évaluation des besoins exprimés par ces derniers. L’évaluation permettra de vérifier l’effet de l’activité développée sur les indicateurs pouvant influencer la réussite étudiante ainsi que l’acceptabilité et le potentiel de transférabilité de l’activité à d’autres facultés.

Projet de coaching précoce pour les étudiants en difficulté

Ema Ferreira, Névine Nessim et Myriam Grefford (Faculté de Pharmacie)

Soucieuse du bien-être et de la réussite de ses étudiants, elle a mis en place diverses activités d’appui et d’encadrement, et ce au cours des dernières années. Afin de bonifier la démarche et de cibler davantage les étudiants éprouvant des difficultés académiques et par le fait même exposés à des situations stressantes, la faculté propose le projet Coaching précoce pour les étudiants éprouvant des difficultés académiques.