Passer au contenu

/ Réussir à l'UdeM

Je donne

Rechercher

Programme d'appui aux initiatives de soutien à la réussite

Faire mieux et faire autrement.

Le Programme d’appui aux initiatives du soutien à la réussite entend contribuer à effort du Plan institutionnel de deux façons :

  1. En encourageant les initiatives en matière de soutien à la réussite, au niveau facultaire et au niveau des services;
  2. En soutenant financièrement le développement et l’implantation de partenariat institutionnel où les facultés et leurs unités, les services ainsi que les associations étudiantes travaillent de concert au développement de projets axés sur le soutien à la réussite.

Les personnes suivantes peuvent soumettre un projet :

  • Les membres du personnel enseignant, incluant les professeurs de clinique et les chargés de cours,
  • Les membres du personnel non-enseignant régulier et surnuméraire,
  • Les étudiants de l'Université de Montréal,
  • Toute équipe composée d'individus des groupes précédemment mentionnés.

Le concours 2021 est maintenant ouvert. Vous trouverez les documents pertinents ci-dessous.

Si votre projet est accepté, il devra être réalisé à l'intérieur d'une période ne devant pas dépasser 18 mois, ce qui signifie que vous aurez jusqu'au 30 novembre 2022 pour le compléter. Vous devez remplir le formulaire ci-dessous et nous le retourner avant le vendredi 12 mars 2021 à 23h59.

Document d'accompagnement 2021-2022

Formulaire 2021-2022

Liste des projets retenus (concours 2020)

Apprivoiser l’approche par compétences en sciences infirmières

Johanne Goudreau, Louise Boyer, Luc Bouchard et Marjolaine Héon (Faculté des sciences infirmières)

Ce projet vise à créer un espace StudiUM intitulé « Apprendre à apprendre dans un programme en approche par compétences », comprenant (1) des activités de découverte et d’utilisation du référentiel de compétences et (2) un répertoire des stratégies pédagogiques et d’évaluation utilisées dans les programmes de 1er cycle en sciences infirmières. Ces activités et ce répertoire verront spécifiquement à favoriser l’acquisition des stratégies d’apprentissage cognitives et métacognitives nécessaires à la réussite académique.  

Des études de cas pour soutenir la réussite en psychologie

Geneviève Habel et Karine Olivier (Faculté des arts et sciences)

L'objectif de ce projet est de créer une banque de cas cliniques réalistes, illustrant diverses problématiques psychologiques, dans un cadre pédagogique et numérique afin d’aider les étudiant.e.s à développer graduellement leurs capacités d’analyse et apprendre à mobiliser leurs connaissances dans des situations issues de la vie quotidienne ou ayant de leur profession à venir.

Parcours d’accueil et d’accompagnement en ligne des  étudiant.e.s

Isabelle Brasseur et Yannick Nantel (Services aux étudiants – Accueil et intégration)

Ce projet veut créer et mettre en place une plateforme de tutoriels proposant une progression en ligne et offrant aux étudiants et étudiantes une formation virtuelle qui vise à faciliter leur processus d’accueil et d’intégration à l'UdeM. 

Cette plateforme offrira un environnement web adapté à l'expérience utilisateur recherchée par les étudiant.e.s et permettra de contrôler l'information diffusée avec précision et assurera une uniformité à travers un parcours virtuel intuitif.

Mieux réussir un examen de la portée en ergothérapie

Shalini Lal (Faculté de médecine - École de réadaptation)

L’École de réadaptation veut développer une « boîte à outils » sur l’examen de la portée, un outil en ligne regroupant un ensemble de ressources et conçu conformément aux lignes directrices institutionnelles et aux besoins des personnes inscrites dans le programme de maîtrise en ergothérapie, lesquelles doivent réaliser un projet dirigé, nommé projet d’intégration (PI), s’échelonnant sur trois trimestres. Au cours des trois dernières années, près de 30 % des étudiants en ergothérapie ont réalisé un examen de la portée comme PI. Cependant, les ressources mises à leur disposition sont faibles et nombre de candidat.e.s éprouvent un niveau de stress et cela a une incidence sur la qualité des travaux accomplis, d’où le besoin de créer cette boîte à outils.

Guide d’étude et de soutien à la réussite au Doctorat en Médecine Vétérinaire

Marie Archambault et Éric Allard (Faculté de médecine vétérinaire)

Ce projet vise à entamer les travaux de création d’un guide d’étude et de soutien à la réussite en vue de la préparation aux examens des étudiants inscrits au Doctorat de 1er cycle en médecine vétérinaire. Les travaux visent à évaluer les besoins des étudiant.e.s et des enseignant.e.s, et ce, afin d’identifier les solutions optimales à mettre en place pour leur permettre de développer des stratégies d’étude axées sur le contenu pertinent à leur formation et de réduire l’anxiété et le stress reliés aux évaluations.

Favoriser une participation active des étudiant.e.s dans les cours d’algèbre linéaire

Véronique Hussin et Denis Béliveau (Faculté des arts et sciences)

L’objectif de ce projet est de favoriser une plus grande participation active des étudiants dans l’apprentissage des notions d’algèbre linéaire dans les cours MAT1905 (Algèbre vectorielle et linéaire) et MAT1600 (Algèbre linéaire).

À l’instar des travaux parallèles menés dans de nombreuses universités d’Amérique du Nord, les porteur(s) de dossier croient qu’une révision en profondeur du déroulement des séances de travaux pratiques et du rôle des auxiliaires d’enseignement s’impose. Ce projet devrait leur permettre de mobiliser la communauté des équipes enseignantes de ces cours et de mettre en place des ressources (notamment techno-pédagogiques) favorisant une participation plus active des étudiants.

Favoriser l’acquisition des notions économétriques de base

Jean-Michel Cousineau (École de relations industrielles)

Ce projet veut mettre en place des séances de tutorat individualisées à l’intention des étudiant.e.s qui ne possèdent pas les notions mathématiques et économétriques requises dans le cadre de certains cours enseignés en relations industrielles. Ces séances seront complétées par des exercices effectués en atelier.

Développement et mise en œuvre d’un outil de mesure des habiletés de lecture

Yves Tousignant et Carine Nassif-Gouin (Faculté de l’éducation permanente, secteur Succès-Étudiant)

Ce projet de la FEP vise le développement d’un test diagnostique adaptatif élaboré à partir d’un outil de compréhension de lectures de textes et de mathématiques ayant déjà fait ses preuves. Cet outil devra être complété afin qu’il couvre les compétences de niveau universitaire, puis il sera transféré dans StudiUM et amélioré afin d’accroître son caractère interactif. Sur la base des résultats obtenus lors du test, les étudiant.e.s pourront obtenir un bilan associé à des ressources spécifiques répondant à leurs besoins d’apprentissage.

Favoriser l’adoption de saines habitudes de vie

François Dupont et Marie-Ève Mathieu (École de kinésiologie et des sciences de l’activité physique)

Le projet « Active tes neurones » consiste à donner l’opportunité aux étudiant.e.s du premier cycle d’expérimenter de manière encadrée trois stratégies d’étude (activité physique, bureau actif ou sédentaire) influençant des paramètres de réussite scolaire et les habitudes de vie. Le projet permettra aux étudiants de comparer les effets aigus de l’activité physique (deux intensités) avec ceux d’une activité sédentaire. Ainsi, les participants qui auront vécu une expérience active positive seront conscientisés à adopter un mode de vie actif qui leur convient et à utiliser les installations de l’UdeM.

Développement de vidéos éducatives

Guy Rousseau et Hélène Girouard (Faculté de médecine)

Afin de permettre aux étudiants de maîtriser des notions abstraites en sciences fondamentales, les porteurs de dossier se proposent, avec l’aide d’étudiant.e.s, de créer des vidéos pédagogiques de 5-7 minutes sur ces notions. Les scénarios et vidéos seront créés par des étudiant.e.s et professeur.e.s pour les étudiant.e.s et professeur.e.s. Des exercices seront présentés à la fin de ces vidéos pour déterminer le niveau de maîtrise de ces notions par les étudiant.e.s.

Pour évaluer l’impact que ces vidéos auront sur la compréhension des étudiant.e.s, une comparaison des notes des cohortes précédentes qui n’ont pas eu accès à ces vidéos pour ces notions à celles ayant eu les vidéos sera effectuée.